Choix de la langue :

Newsletter

Sondage

Savez-vous lire l'étiquétage écologique des emballages ?
 

Evènements a venir

No events

Conseils pratiques

Eclairage LFC ou LBC

Dans le choix de l'éclairage des bâtiments, privilégiez l’utilisation de lampes…Lire la suite...

Accueil Communiqués A l'attention du Public 16 Septembre 2010 : Journée Internationale de la protection de la couche d’ozone
16 Septembre 2010 : Journée Internationale de la protection de la couche d’ozone

Le Cameroun se joint en ce 16 Septembre 2010 à la Communauté Internationale pour célébrer la Journée Internationale de la protection de la couche d’ozone. Cette 16ème journée de l’ozone se célèbre au jardin zoologique de Mvog Betsi à partir de 9 heures 30 mn.

Cette année les activités suivantes ont été programmées : un match des incollables opposant les élèves de certains établissements secondaires de Yaoundé, portant sur la protection de la couche d’ozone, un concours d’art plastique sur les questions relatives à l’ozone, une exposition des œuvres d’art réalisées par les enfants, une marche pour l‘ozone, la présentation de sketch et récits par les « Little Angels of Environment Cameroon » etc.

La journée aura pour thème central : « Protéger la couche d’ozone : la gouvernance et le respect à leur plus haut niveau ». Ce thème a été choisi pour mettre en relief l’approche de la bonne gouvernance suivie par les Parties pour faire appliquer le Protocole. A l’aube du 1er janvier 2010 le Cameroun a pu éliminer 100°/° de chlorofluorocarbure, halons, tétrachlorure de carbone, assurant ainsi la protection de cette dernière pour les générations présentes et futures. Les réductions obtenues se sont accompagnées parallèlement d’une diminution très nette des émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi de manière significative à la protection du système climatique mondial.

La couche d’ozone, faut-il le rappeler, n’est autre que cette fine couche de gaz contenue dans la stratosphère, qui protège la vie sur terre contre les dangereux rayons ultraviolets émis par le soleil.

La couche d’ozone est détruite par certaines substances utilisées dans le domaine de la climatisation, dans la fabrication des mousses, le bromure de méthyle utilisé dans le contrôle des pesticides, et des halons contenus dans les produits de lutte contre les incendies.

La convention de Vienne et le Protocole de Montréal dont le Cameroun est signataire, sont deux instruments juridiques internationaux qui visent à mettre un terme à l’utilisation des SAO et à encourager le recours à des substances non néfastes pour la couche d’ozone.

 

 

 

Intranet



Visiteurs


Visits today:42
Visits total:325029
MINEP Copyright ©2009